Sous la poussière, les podcasts

23/01/2018

Depuis l'an dernier, on a fait pas mal d'émissions. Et pour être honnête, on prend rarement le temps de fignoler tous ces podcasts : déjà qu'ils sont même pas encore tous uploadés... Mais ce serait dommage de pas les partager vu notre assiduité à cette tâche ! Donc si vous avez envie de déterrer des émissions, des captations de concerts et DJ sets, des entretiens, des créations sonores, etc. Rendez-vous dans la mine pour un petite immersion cyber-punk dans nos tréfonds radiophoniques :

Anciens podcasts -> http://podcast.radiorhino.eu/

Venez causer avec nous sur Riot !

16/01/2018

Si vous écoutez nos directs, vous aurez sûrement envie de nous rejoindre pour nous contredire, nous compléter ou simplement réagir.

C'est maintenant possible en vous connectant sur Riot... en rejoignant le salon #salon:matrix.radiorhino.eu !

: https://riot.im/app/

On teste le tout jeune protocole Matrix (avec Riot) depuis quelques semaines et même si certaines idées sont sympas, on va peut-être plutôt retourner sur le bon vieux IRC bientôt. Avec un petit widget homemade pour intégrer ça proprement à notre appli. Ce sera nickel.

 

Rhino Radio CMS v.1.1 bêta

19/11/2017

[TL;DR] L'application web de ce site (pour l'instant simple CMS) est encore en développement, et compte intégrer de nouveaux modules et technologies (ActivityPub ou Hubzilla pour la fédération, RSS pour la syndication) au cours de hackathons ponctuels à Strasbourg et sur IRC. Pour le moment on n'a pas trop le temps vu que les développeurs sont pris à plein-temps sur d'autres projets. [/TL;DR]

Nous aimons faire de la radio en prenant notre temps, sans nous restreindre à l'existant. Et pour aller jusqu'au bout de l'idée, nous avons choisi de combler un vide technique majeur des webradios : un logiciel libre pensé pour la radio sur internet, profitant de cette idée pour repenser les modes d'écoute, de diffusion, d'interaction (combiner la diffusion en direct et en podcasts, fédérer des contenus entre radios et collectifs, géolocaliser les podcasts, héberger des salons de chat et des forums, etc.). Enfin on sera libres de quitter soundcloud et espérons même facebook et google par la même.

Beaucoup d'idées et de motivation mais peu de moyens disponibles, c'est pourquoi cette plateforme expérimentale est encore en cours de développement, elle le restera le plus longtemps possible, mais nous faisons tous les efforts pour la rendre stable et fonctionnelle ! On compte bien améliorer l'interface, ajouter des fonctionnalités au fil des mois, polir les détails, et vous pouvez nous aider à tout ça !

Rejoignez-nous sur Github ou contactez-nous par mail à contact [at] radiorhino.eu.

Ce n'est que le début

17/11/2017

Par Jérémie Wojtowicz @

Amis auditeurs, modestes curieux, inconnus inspirés,

Vous l'attendiez certainement depuis l'été, c'est enfin le moment de vous annoncer le lancement de notre radio !

On doit vous dire, on a galéré à se mettre en place correctement pour vous préparer, comme il se devait, le lancement officiel de notre radio.

On a pris le temps de trouver nos marques dans une organisation collective toujours indéfinie. On a pris le temps pour nos projets respectifs, collectifs et individuels, sans précipitation, en sachant nous fier à nos intuitions, en sachant écouter nos doutes, en sachant faire des choix, en sachant se contraindre.

On a pris le temps de mûrir et d'initier la conception d'une plateforme web inédite, aussi modeste qu'ambitieuse, à l'image de notre ligne éditoriale, aussi impatiente que perfectionniste. Libre, intrépide et rêveuse.

On a pris le temps d'imaginer notre radio idéale. Il est maintenant temps de la diffuser.

Diffuser des propos radicaux et sincères.

Élever ses ambitions au rang de l'onirique, la fiction comme seul horizon.

Intervenir dans le réel, guidés par nos récits.

Apprendre à écouter ce qu'on ne connaît pas.

Ce samedi, un grand pas a été franchi ! Vous êtes invités à nous rejoindre, à l'autre bout du monde ou ici.

Où un peu des deux.

À bientôt,

Radio Rhino

 

Rhino Manifesto

23/06/2016

Par Jérémie Wojtowicz @

Radio Rhino est un média expérimental et rêveur, à la fois ancré dans le réel et plongé dans les songes, dont la ligne éditoriale perçante tire son originalité d’allier esthétique et propos. Où la forme ne pourrait être simple prétexte et où le fond ne saurait être suffisant, où la beauté ne saurait être sans être plurielle ; où les acquis ne le sont jamais vraiment et où la critique est admise en son sens noble : comprendre afin de savoir pourquoi et comment. Où la curiosité permet de dépasser l’appréhension ; où le collectif entier tend à l’émancipation. Poser les problèmes pour en explorer les environs, au-delà de la simple contradiction.

Où il est alors question de sortir des oppositions simplistes, des sentiers suffisamment battus par des médias trop importants pour se remettre en question. S'offrir le luxe de s’intéresser modestement aux fondements de notre société, sinon de notre existence, afin de retrouver en chacun de nous les choses élémentaires qui nous unissent réellement : le plaisir des sens et la recherche de sens.

Puisqu’il nous faudra parler d’éducation aux médias, nous parlerons d’abord d’éducation : comment, dès lors, passer outre la question idéologique et politique qui en découle ? Il suffit de s’intéresser à la pédagogie pour comprendre certains mécanismes en jeu dans la société contemporaine. La dialectique autoritaire du maître et de l’élève a notamment pour effet d’engendrer le développement immédiat d’un antagonisme primaire et violent entre ceux, dociles, qui l’acceptent et ceux, rebelles, qui la refusent : les bons élèves à l’avant, les mauvais à l’arrière. Nombre d’entre eux se retrouvent en fait parfois, ni l’un, ni l’autre, partagés entre la science du maître et la liberté du cancre ; ainsi profondément semblables aux autres par leur désir d’épanouissement.

L'art est un bélier lorsqu'il sert la critique ; la politique est vivante lorsqu’elle est le fruit de chacun. Il n’est donc pas question de choc de civilisation, ni même simplement de médiation : nous ne cherchons pas à donner les clés afin de permettre l’accès à un système cassé ; nous ne cherchons pas non plus à être de bons élèves, bien que n’en soyons de mauvais. Nous ne cherchons pas à opposer une croyance à une autre, sur fond d’une quelconque morale : nous souhaitons confronter les réalités à nos valeurs pour y fonder notre éthique. Ne jamais céder à la facilité des injonctions arbitraires et s'autoriser la curiosité juvénile qui s'autorise à demander pourquoi une voiture possède quatre roues quand les feuilles tombent des arbres.

Il est d'évidence qu’un tel propos n’est pas politiquement correct et qu’une institution saurait difficilement l’accepter : prendre le risque de se confronter à soi-même est bien trop dangereux, potentiellement destructeur. L’émancipation inquiète le géniteur comme l’enfant peut inquiéter son père, alors même que l’intention est belle et l’ambition vertueuse : s’affranchir de l’oppression pour trouver la beauté, mieux comprendre les hommes, le bien et le mal, mieux percevoir le monde afin de mieux s’en emparer. Se rapprocher de l’idéal où l’intelligence n’est pas une affaire de classe. Enfin, tous nous retrouver pour penser le combat et remporter notre salut.

C’est cela même que nous recherchons : ne plus user d’arguments de façade, souvent teintés d’hypocrisie, de condescendance ou d’orgueil, pour trouver la cohésion entre des communautés ou des peuples entre lesquels nous ne pouvons que constater une augmentation des tensions. Tâchons simplement d’être à la fois honnêtes, critiques et sensiblement esthètes, et trouvons dans la radio le plaisir simple, libre et sauvage d’un admirable coucher de soleil.

0:00 / 0:00
mute

TITRE

CHANNEL

PLAYLIST

active :